Beaucoup de voix se sont levées disant c’est l’heure de choisir. Pourtant, depuis longtemps le choix avait déjà été posé…

Le soleil a choisi
Il a choisi de se révéler, de nous réveiller
et ça frappe fort dans la poitrine…

Que libères-tu dans tes fardeaux pour t’alléger… et mieux respirer ?

Il y a eu le temps de se préparer, maintenant c’est l’heure d’œuvrer et de continuer… pour ceux et celles qui sont déjà en marche depuis longtemps.

Une libre expression qui émerge
Une liberté qu’on pressent…
celle de l’être qui justement à longtemps été confiné
celle d’une cellule sans air qui retrouve son oxygène
et crée la combustion des cœurs d’argile pour laisser rayonner la splendeur

Une couronne partagée autour d’une table festive tel un simple gâteau au beurre où chaque part est infinie

Une expérience spirituelle, un jeu terrestre tenant dans une part de gâteau où quelques miettes suffisent à retrouver sa dignité.

Il faut être prêt(e) à mourir, prêt(e) à Vivre, prêt(e) à accueillir la honte, les jugements, les critiques et les moqueries pour voir un jour la vérité se révéler.

Avoir confiance en son vécu et se sentir libre d’elle, libre d’être pour se permettre d’offrir un autre regard à ceux qui ne sont pas préparés.

Mon travail moi, solide comme un roc au milieu des vagues, pluguée à la source de vie, réveiller les cœurs pour permettre le jaillissement de cette étincelle. Il se résume en une phrase :

Instead of cursing the darkness, « turn on the lights »

Un travail d’orfèvre si subtil qui vibre une note, une couleur, un parfum en suivant le rythme et la mélodie cosmique, sans soumission ni asservissement aux contraintes de l’homme.

Dans la plus grande des paix
faire l’oeuvre de connaitre, d’écouter et de prendre soin de ce vortex d’étoiles rempli d’hommes et de femmes libres
J’oeuvre déjà ….

Oui j’aime et j’accueille ma famille de cœur et d’âme
Oui j’offre une présence sans faille
Oui tu le sais j’Entends
Les mots résonnent à mon Oreille
Et les mots chatouillent ce cœur.

Laissons avec confiance la Vie nous guider vers une absolue justesse souvent incomprise de l’homme qui cherche à tout contrôler.

Puisque nous sommes un, revenons en notre centre, dans notre demeure sacrée afin de se préparer à offrir avec courage ce qu’il y a de plus beau.

Ouvrons le chemin…

Alors que veux-tu créer?

0 comments

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>