La gentillesse devrait être un élément fondamental de l’être humain, pourtant les épreuves de la vie font que la plupart des individus se referment, n’osent plus donner, n’osent plus faire confiance.

La plupart des êtres humains se sentent lésés, trahis, abusés par la vie, le système et les autres. A cause de cela, certains ne veulent plus faire d’efforts. C’est pourquoi l’expression « trop bon, trop con » est aussi populaire.

La gentillesse pour moi est un état d’esprit et même si j’ai eu souvent recours à cette expression je l’avoue, je ne l’ai jamais laissé imprégner mon attitude avec les autres.

Ce que j’ai pu constater, c’est qu’il y a une certaine méfiance de la gentillesse.

 

Lorsque vous êtes naturellement gentil, au premier abord soit on imagine une personnalité légère et naive soit on imagine que vous essayez d’obtenir quelque chose.

Avoir le choix du simplet ou du manipulateur n’est pas très agréable forcément… Evidemment c’est une caricature grossière pour la compréhension mais cela peut freiner nos éventuels élans de gentillesse lorsque l’on n’est pas très à l’aise.

Heureusement, les personnes réellement à l’écoute et intéressés de vous découvrir passeront cette barrière…et ce sont celles-ci avec qui vous pourrez avoir de belles connexions de coeur.

Alors, il est bon d’oser faire fleurir des actes de gentillesse, des actes sincères en allant au-dela du regard des autres. Vous expérimenterez des moments d’une infinie richesse…

0 comments

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>