Close-up of secretary’s hands doing paperwork

Vous voilà dans une obligation commerciale et stratégique de passer à un stade de communication qui touche directement le client. En réalité, en tant que bon fournisseur, ou producteur, vous devrez avoir un sens minime des affaires, une sorte de diplomatie commerciale.

Dans la relation client – vendeur, il existe plusieurs manières d’alimenter fréquentation et satisfaction des deux côtés. Une habitude qui n’a pas dépassé le temps est la lettre commerciale.

Destinée avant tout à fournir un supplément d’information pour le consommateur, ce type de document démontre avant tout une grande intégrité que vous devez donner et faire ressentir auprès de la clientèle potentielle. Mais pour rédiger une lettre commerciale, vous serez confronté à une autre question d’efficacité.

C’est-à-dire communiquer et bien le faire pour que le client obtienne de ce petit geste qui peut déjà être considéré comme un service professionnel de votre part.

Rédiger une lettre commerciale efficace

 

 

 

Maitriser le type pour comprendre le consommateur

Afin que vous donniez réponse satisfaisante à votre interlocuteur, tâchez de connaitre son souhait en vous envoyant une lettre qui vous est destinée. Bien cerner ses attentes et lui rendre une réplique convaincante.

C’est ainsi que vous vous fixerez l’objet de votre lettre, diriger l’attention du client.

Une lettre commerciale qui vient donc d’une société peut être :

-Soit pour inciter le client à passer une commande. Dans ce cas, le client demande des renseignements détaillés de vos services et produits.

-Soit pour des questions conviviales comme les accusés de réception de commande.

Ensuite, il pourra vous arriver de fidéliser un client par une lettre commerciale d’appréciation d’achat. Ou bien pour des excuses de non-conformité d’une étape de la transaction et de la vente. Dans ce cas là, vous voulez conserver le consommateur.

Insistez sur la perfection de la rédaction

Comme avec toutes les lettres, rédiger une lettre commerciale suit des brèves mais essentielles règles de conception. D’abord, la forme et le soin qui font de vous, celui qui répond, crédible et professionnel.

En plus de ceci, ne jamais omettre les règles et les signes de respect, de convivialité ; ces expressions que l’on retrouve dans toutes les lettres professionnelles, ces syntaxes qui marquent la distance dans le respect comme l’utilisation du vouvoiement et des termes de registre quasi-académique.

Notez aussi de donner l’essentiel des informations à fournir. Même dans les détails, ne soyez pas vague et ambigu. Un client recherche l’assurance, tâchez donc de ne pas l’ennuyer avec une lettre longue et qui ne parle pas trop.

Et bien entendu, pas d’erreurs de débutant comme les fautes d’orthographe ou d’expressions. Tout en cherchant la propreté absolue.

Le courrier d’entreprise moderne

Pour rédiger une lettre commerciale, vous aurez un choix de support. Mais sachez tout de même qu’il est bien mal placé de répondre avec le support que le client n’a pas opté pour écrire la sienne. Respectez d’abord la décision du client qui est roi.

Par mail ou une vraie lettre, tout est faisable dans la mesure où vous aurez pris le plus adapté à votre message.

Commentaires

Commentaires