Beaucoup d’entre nous ont des intentions nobles et veulent réellement améliorer le quotidien d’autres personnes sur la planète.
 
Notre idéal est que tout le monde soit libre…
Libre d’être et de créer.
Libre de vivre la vie faite pour chacun.
Libre que chacun puisse avoir tout ce dont il a besoin pour s’accomplir dans sa vie.
 
Certaines personnes ont des conditions de vie déplorables dans le monde et on a pas forcément besoin de voyager pour le constater. Ces personnes sont responsables de leur situation mais dans l’ensemble nous sommes tous responsables.
 
Nous avons des ambitions, nous posons des actions, nous faisons des choix…
 
Chacun de nos choix, impactent d’autres êtres humains dans une boucle infinie.
 
Pour avoir tout ce que nous avons, d’autres êtres humains aussi en sont à l’origine. Ils donnent leur amour, leur énergie, leurs forces, leurs talents, leurs idées. Chacun à leur manière…
 
Il s’agit de peut être poser le regard sur ces êtres que nous ne voyons pas. Comment vivent-ils ? Ont-ils eux aussi accès à tout ce dont ils ont besoin pour accomplir tout ceci ? Est ce que nous à notre tour faisons en sorte de leur donner les moyens de s’accomplir et récompenser leur labeur ?
 
Ou y a t’il en nous encore cet espèce de poison lent, cette vanité orgueilleuse qui cherche à garder place haute pour obtenir la jouissance et se gargariser de cette juste rétribution ?
 
Est-ce que dans notre quotidien, on en est encore à « se servir » au détriment de l’autre en attendant d’être prêt, d’être mieux, de pouvoir le servir à son tour ?
 
Ou est-on capable de servir et de contribuer à chaque jour et à chaque instant avec les ressources et les moyens qui sont les nôtres ?
 
Est-ce qu’on en est encore à violer les idées, les talents et l’énergie des autres sans leur autorisation pour notre propre accomplissement sous prétexte de nos croyances qu’ils n’ont pas les ressources pour les utiliser à bon escient eux-même ?
 
Ou réussissons-nous à leur offrir ce dont ils ont besoin pour qu’ils puissent mettre en mouvement leur énergie pour manifester leurs idées et leur talents par eux-même en nous détachant du résultat pour nous-même ?
 
Quelle est la conscience que l’on met dans nos relations ? Quel exemple d’impeccabilité avec lequel on veut parfumer le monde ?
 
Ou est-ce que notre volonté de servir la Vie est intégrée au point d’être heureux sans pour autant en être l’acteur direct ? Au point de passer au-dessus du besoin de reconnaissance de notre personnalité ?
 
Eh oui, ça en fait des questions …
 
Toutefois, tout changement que l’on veut apporter au monde commence par soi-même. Alors je vous partage le fruit de mon introspection.
 
Aujourd’hui, j’accueille le désir et la vision puissante d’une synergie communautaire dans lequel chacun a son espace d’expression de ce qu’il est vraiment.
 
Je pose la ferme intention de servir et de contribuer à l’empuissancement des autres en restant vigilante à laisser de coté toute posture de sauveur.
 
Ça passe par mon besoin le plus profond… celui de prendre soin de moi, de mon bien-être, de créer ma famille et d’en prendre soin.

0 comments

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>