Tu crois avoir pardonné à ton passé, tes proches, ton enfance.
Tu crois être passé à autre chose, que ça ne d’atteint plus.
Tu penses avoir travaillé sur toi pour guérir tes blessures.
Tu penses avoir compris le pourquoi du comment.

En réalité, un jour tu découvres que tu n’as fait que les recouvrir de mots, de termes, de concepts.
En te coupant de tes émotions pour te protéger, protéger ton enfant intérieur… devenir un « adulte responsable ».
En réalité, tu vois maintenant que tu n’as fait qu’emprisonner celui que tu voulais tant protéger.

Au lieu de d’écouter ton enfant intérieur, tu était en train de l’étouffer de peur de te laisser submerger par son langage.
Mais tu te rends compte que ton langage sans le sien n’a aucune valeur. Parce que les mots sans émotions perdent tout leur sens.

Aujourd’hui, ton cœur est prêt à rayonner.
A libérer l’amertume des temps passés et des colères refoulées.
Aujourd’hui, ton cœur est prêt à pardonner.
Chante et danse la Joie de l’enfant libéré !

Commentaires

Commentaires