Il résume en général une situation, clôture une opération à telle ou telle date, donne un chiffre de performance d’une entreprise, le comptable s’en sert pour donner un rapport mais le chef de l’entreprise en a besoin pour prendre une décision au milieu ou à la fin d’une affaire. Le bilan indique en général tout dans l’entreprise…

Pour tout expert comptable, c’est une habitude de réaliser le bilan d’une entreprise. En effet, il est obligatoire à tout arrêt de compte, comme un relevé de banque.
Mais il peut être l’outil de décision de la nouvelle conjoncture pour l’entreprise. En marketing, on parle de prise de décision qui peut être optimisée avec l’analyse du bilan comptable. De ce fait, on ne peut pas déconsidérer l’importance chiffrée de ce qu’il donnera et interprétera.

Le bilan comptable : comment en tirer le meilleur ?

La collecte des données fiables

L’erreur fondamentale serait de fausser son bilan. Mais il faut aussi savoir comment éviter ce cas radical.
Un bilan comptable est d’abord fait à partir de chiffres, valeurs récoltés avec les transactions commerciales que l’entreprise a dû effectuer avec les clients. Il faut donc insister sur leur fiabilité pour pouvoir élaborer un bilan sur la même qualification.

Depuis la collecte, à la transcription, des vérifications sont obligatoires. On ne peut oublier la veille souche des reçus et récépissés. Mais avec l’outil informatique, ce risque d’erreur diminue n’empêche que ce n’est pas l’ordinateur qui insère les données à calculer.

Les données comptables doivent aussi respecter les informations utiles seulement à la société. Par exemple, les frais pour les avantages des patrons qui ne doivent pas y figurer à cause de leur fonction personnelle. Il faut savoir épurer le bilan pour le voir clairement. Ainsi, on obtiendra une meilleure compréhension et non pas une complication.

Des analyses financières bien exécutées

Cette part démontre l’efficacité d’un comptable dans sa prestation de travail. Mais aussi, on aura droit à une parfaite maîtrise des données récoltées et récupérées.

Le bilan comptable rassemble plusieurs opérations financières. En général, il n’est pas très détaillé mais toutes les valeurs qui y figurent sont le résultat d’une comptabilité approfondie déjà travaillée à l’avance. Il n’est pas donc compliqué et devient facile à lire et à analyser.

Comme pour seulement le compte des coûts, achats et ventes, la comptabilité analytique exige un long calcul complexe mais qui ne sera que peu détaillé voire inexistant dans le bilan comptable.
Son élaboration ne peut pas échapper aux erreurs mais le seul moyen de les éviter est la vérification qui ne doit jamais être oubliée. De plus, avec les logiciels informatiques de comptables.

Le meilleur bilan qui soit permet de prendre des décisions futures

Il devient donc une tâche importante de crédibiliser le bilan que l’on doit présenter. Tous les associés ou le patron de l’entreprise n’auront pas analyser les comptes qui se répandent ici et là mais auront un résumé, un condensé de la situation financière de l’entreprise, poste par poste.

Ils pourront alors, comparer et étudier la corrélation entre les chiffres et les actions menées en amont, la stratégie adoptée et en tirer les conséquences qu’elles soient positives ou non. C’est par cette étude que l’entreprise sera en mesure d’établir les bases de sa stratégie future, et de créer ou d’améliorer son plan d’action commerciale pour l’année suivante.

 

Commentaires

Commentaires