Qu’est-ce que la prévision annuelle ?

Chaque manager, directeur, cadre de grandes sociétés ou même l’homme ordinaire ne peut se passer de faire des prévisions. Un passage obligé pour garder le cap. Mais dans le monde des affaires, il s’agit de l’outil par excellence pour la création d’entreprise ou pour établir les dépenses à venir. Il regroupe un ensemble de tableaux financiers à caractères comptable qui ont pour objectif principal de décrire financièrement un projet de création d’entreprise. Il est souvent aussi utilisé dans les entreprises pour prévoir les sommes d’argent à débourser durant l’année à venir. Ce sont tous les documents qui présentent les charges et les produits à venir, les flux de trésoreries qui seront nécessaires durant l’année. Les corrections à apporter contre les failles de l’année en cours.

Faire-son-previsionnel-annuel

Comment établir un prévisionnel annuel ?

La première étape est indispensable, c’est le contrôle. Pour contrôler ce qui a été fait l’année en cours il faut revoir les prévisions faites l’année précédente et comparer les résultats escomptés aux résultats réels.

La deuxième étape est celle de la prise de décision quant au contrôle, car après la constatation des résultats il faut réajuster les actions. Si les résultats n’étaient pas satisfaisants il est nécessaire de redoubler d’effort et de réinvestir et en repérant les causes de la défaillance, si les résultats ont été satisfaisants il faut revoir les prévisions et essayer de viser plus haut, mais tout en repérant les failles qui devront encore être amélioré.

La troisième étape est celle de la prévision par écrit, qui consiste à établir les documents nécessaires à la prévision dont : les investissements à faire (cela comprend les prêts qui devront être faits), les frais généraux (pour une entreprise qu’on veut créer), le chiffre d’affaires à atteindre durant l’année qui vient, le plan de trésorerie c’est-à-dire l’évolution de la trésorerie sur les mois à venir, le financement plus précisément le montant et les modes de financement nécessaire, et pour les entreprises nouvelles le bilan d’ouverture.

Comment le faire de manière efficace ?

De coutume, le prévisionnel est fait par le manager lui seul, mais un conseil venant d’un gérant d’une grande société: « Ne vous isoler pas pour prendre des décisions, aidez-vous de l’avis de vos collègues, deux avis vaut toujours mieux qu’un ». Donc si vous êtes en train d’établir votre prévisionnel pour l’année à venir entourez-vous de votre équipe, de vos proches collaborateurs et discutez ensemble.

Il arrive souvent que le manager ou les concernés oublient de concevoir le prévisionnel  à l’approche de la fin de l’exercice précédent, qui se présente généralement vers le mois d’octobre, novembre ou décembre. Alors que le prévisionnel a besoin de se placer en début d’année.  Il  doit donc être établi plus tôt, mais il sa conception nécessite les résultats de l’année précédente. Par conséquent,  le temps optimum pour l’établir est soit à la fin exacte de l’exercice soit à son tout début.

Pourquoi est-il nécessaire d’en établir un ?

Il n’est jamais prudent d’avancer aveuglement dans un projet, il faut toujours une sorte de guide qui nous sert de repère et nous remet toujours dans le droit chemin au cas où on tendrait à dévier de trajectoire. C’est le rôle du prévisionnel annuel.

Et vous, quelles méthodes utilisez-vous pour établir un prévisionnel annuel ?

Commentaires

Commentaires