Parfois, il nous arrive de prendre des décisions qui ont l’air complètement folles pour notre entourage et qui demande une sacré dose de courage. Est-ce un coup de folie passagère ou une intuition, est-ce une étape nécessaire, je ne sais pas vraiment mais au mois de novembre dernier, j’ai décidé de repartir de 0 (enfin presque) de donner nouvelle vie à mes cheveux en faisant une deuxième transition.

Enfin, peut-être que cela vous est déjà arrivé ou à quelqu’un de votre entourage qui à coupé ses cheveux très courts en disant : « j’avais envie de changer de tête ! » ou « Ca m’a pris tout d’un coup, je ne sais pas vraiment pourquoi!  » …Eh bien c’est exactement ce qui c’est passé pour moi. Et cette fois, je n’y suis pas allée de main morte car j’ai coupé plus court que ma première fois en me laissant à peine 5 à 7 cm de ma belle crinière !!

2eme transition

On dit en général, que quand on se coupe les cheveux très courts de manière un peu impulsive et décidée c’est que l’on est en train de commencer un nouveau cycle dans sa vie. On remet les compteurs à 0 en quelques sorte ! Alors, parfois je suis encore à me demander pourquoi, mais finalement plus les semaines et les mois passent plus j’ai le sentiment d’avoir pris la bonne décision et je vais vous donner les raisons pour lesquelles je pense que cela peut devenir une vrai révélation comme dans mon cas !

On peut avoir besoin d’une deuxième transition quand

1 – On a changé ses habitudes de vie

Et oui ! Vous êtes dans le cas où pour une raison particulière ou simplement parce que vous en avez envie, vous améliorez durablement vos habitudes alimentaires et votre hygiène de vie. Vous mangez des produits variés, des légumes, des éléments plus nutritifs. Vous vous mettez à suivre un régime alimentaire plus sain. Vous faites une cure de vitamines et/ou de compléments alimentaires. Vous faites régulièrement de l’exercice. Petit à petit, vous avez réussi à maintenir un petit rythme qui vous satisfait et vous vous sentez progressivement en meilleure forme, avec de l’énergie à revendre ! Bref.. c’est une des premières raisons qui m’ont poussé à ma deuxième transition. J’ai remarqué que ma peau était plus lumineuse, plus lisse. Mais surtout,  j’avais une ligne qui se dessinait très clairement sur mes cheveux, entre mes longueurs qui étaient affaiblis et cassants et mes repousses. Depuis mes nouvelles habitudes, il n’y avait pas de doutes…mes cheveux étaient plus forts, plus brillants et la kératine beaucoup plus épaisse qu’avant. Je revenais donc dans la gestion compliqué de 2 textures !

2 – On a subit un dérèglement hormonal

C’est la seconde raison qui m’a également poussé à cette décision. La grossesse, la fin de l’allaitement maternel, la ménopause sont concrètement des périodes de notre vie où le corps est vraiment beaucoup sollicité et malmené. Cela est à l’origine de dérèglement hormonaux plus ou moins intenses selon chaque femme. Le dérèglement hormonal peut-être aussi du à un problème de santé ou une maladie génétique. Durant cette période, vous pouvez constater des chutes de cheveux de façon diffuses (càd non localisées). La tige capillaire s’affine, elle perd de sa force et de sa vitalité ce qui entraîne la casse à la moindre manipulation.

3 – On a les pointes cassantes et/ou fourchues

C’est le 3ème point que je rajouterais. Evidemment, là aussi sans aucun doute on ne peux plus faire grand chose à part essayer de réparer l’irréparable, de colmater en quelque sorte. Les cheveux pleins le peigne ou la brosse, sur les vêtements ou encore partout dans la salle de bain. Partout ou vous passez on vous suit à la casse ! Les mauvais traitements, les manipulations et l’utilisation de chaleur excessive ont rendus les pointes si fragiles, qu’elles cassent au moindre mouvement. Il va sans dire qu’à ce niveau aucun traitement n’est efficace et que la meilleure solution c’est de couper la partie abîmée pour repartir de bon pied.

Quels sont les avantages d’une 2ème transition ?

1- Redonner un coup d’éclat à vos cheveux ! Il ne faut pas oublier bien sur que la partie visible est de la matière morte mais en vous débarrassant des pointes ou longueurs trop usées, vous ne risquez pas de « contaminer » le reste et vous ôtez immédiatement une l’effet terne.

2- Adopter directement de meilleures habitudes pour la protection de vos nouvelles pointes plus vigoureuses.

3- L’occasion de revoir sa routine et l’adapter sur les cheveux sains

4- Profiter pour stimuler la circulation sanguine et réguler le sébum en réalisant régulièrement des massages capillaires avec ou sans huiles essentielles.

5- La possibilité d’essayer de nouvelles coiffures, il y a parfois de jolies coiffures qui  sont réalisables uniquement avec les cheveux courts.

6- Enfin profiter pleinement de cette 2ème période de transition, en se servant de toute notre expérience acquise durant notre retour au naturel car on est certaine d’adopter directement les bons réflexes !

En conclusion… j’ai eu peur de regretter ma décision et d’avoir à recommencer tout à zéro mais ma nouvelle expérience devient jour après jour plus belle que la première ! Et vous ? Avez-vous déjà pensé a tout recommencer ?

Commentaires

Commentaires