Tranche de vie : réformer son alimentation (partie 1)

Ça y est, le ton est donné. Cette année il y aura un nouveau cap concernant l’amélioration de mon alimentation. Plus de végétal, plus de vivant donc plus de cru que de cuit. Même si ce changement contribue à améliorer la santé, ce n’est pas le but premier de ma démarche. Je vous explique ici le quoi et le pourquoi…

J’ai commencé à changer mon alimentation par petite touche fin 2014. Je partais déjà d’une base plutôt saine car je consomme énormément de crudités durant les saisons printemps-été, je n’étais pas une grande fan des produits transformés ou prêts à consommer, j’adorais cuisiner et souvent des plats à base de légumes.

Oui sauf que, quand j’ai commencé à ouvrir les yeux sur les dérives de ce monde et en particulier vis à vis de la nourriture et de la médecine, j’ai compris que mon alimentation que je croyais saine était très loin de l’être, pour moi mais aussi pour l’environnement. J’ai compris que mon mode de vie alimentaire était conditionné par ce que le système sociétal jugeait bon ou non pour ma santé. De questionnement en questionnement, de recherche en recherche, j’ai compris aussi que ce système sociétal dans sa partie non visible, manipule mon libre-arbitre pour me faire accepter ces conditionnements. Le but de ce système est de favoriser le développement économique sans fin de lobbys constitués de grandes entreprises en consommant leurs produits sous prétexte que ce serait bon pour la santé alors que c’est loin d’être le cas. Une fois malade par notre mauvaise alimentation, c’est au tour des lobbys pharmaceutique de nous faire absorber leurs médicaments et la boucle est bouclée.

Bref, l’alimentation parfaite est celle qui vous convient à vous et pas au voisin. Celle qui vous maintient en forme et en santé, celle qui vous fait sentir léger, optimiste et plein d’énergie.

Au niveau spirituel et donc au niveau subtil, il faut savoir que nous absorbons l’énergie et le champ d’information des aliments que nous mangeons. Toute chose sur terre a une conscience et bien évidemment les aliments puisqu’ils font partie du règne végétal.  C’est pourquoi c’est très important de faire attention à la qualité des aliments et à la façon dont nous mangeons. En mangeant du vivant, nous contribuons à l’évolution de la vie comme nous faisons partie d’un grand et vaste ensemble : l’Unité.

Partant sur ce fait, vous comprenez que manger des aliments frais et vivants auront de très fortes qualités nutritionnelles et subtiles que des aliments cuits n’auront plus : les aliments crus (et donc vivants) contribuent à créer une énergie positive dans votre organisme. Les aliments cuits ne servent plus qu’à remplir l’estomac, donnant en contrepartie des douleurs digestives, douleurs gastriques, des maux divers et crée de la fatigue chronique : ils vous pompent votre énergie. La viande sont issus de cadavres d’animaux, je vous laisse imaginer ce que cela donne en terme de vibrations, vous empoisonnez votre corps énergétique littéralement. Voilà pourquoi j’ai supprimé la viande de mon alimentation.

Cela a pris près de 3 ans de manière progressive pour ma première grande réforme alimentaire : 2 ans d’ancrage psychologique puis 1 an de pratique ! Une fois qu’on choisit de changer son alimentation c’est important de ne pas se précipiter et d’y aller à son rythme au risque de se décourager puis d’abandonner. Aussi, il ne faut pas se culpabiliser si parfois on retombe dans les anciennes habitudes, ça arrive très souvent au début, et puis on arrive à tenir de plus en plus longtemps jusqu’à ne plus en être dépendant. A ce moment là, on sait qu’on a gagné la partie. Vous avez la possibilité de faire un écart si par exemple vous êtes invité mais cela ne vous influence plus : vous êtes en maîtrise.

Donc, comme je disais au début de ce post, je passe à ma deuxième transition alimentaire. Celle d’une alimentation végétarienne intégrant plus d’aliments crus en particulier des jus de fruits et de légumes maison, remplacer progressivement le lait de vache par du lait végétal et le fromage par des fromages et pâtés végétaux.

Pour moi le bénéfice serait :

  • d’améliorer encore d’un cran la maîtrise de mon alimentation.
  • d’assainir, d’alléger et de purifier mes corps de manifestation (physique, énergétique, émotionnel, mental) pour favoriser mon ascension.
  • de commencer une démarche de réduire mon impact sur l’environnement (moins de déchets etc).

Dans le prochain post je vous indiquerais quelques pistes afin de bien réformer son alimentation.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>