Elle marche
Elle marche avec fluidité et légèreté
Un corps en grâce
Une robe d’eau qui forme un voile fin scintillant pailleté d’or
Le tissu respire en alliance avec le cœur
Le tissu l’enveloppe et l’épouse
 
Elle marche avec lui
L’eau les enveloppe
Avec harmonie et douceur
Leurs pieds touchant à peine le sol
Et les fleurs poussent
Fertilité…
Les sons de la nature sont une mélodie cosmique que l’on observe se parer de myriades de couleurs
 
Ils dansent
Les êtres de la nature les saluent
Les maîtres animaux s’arrêtent à leur passage
Et tous s’échangent des offrandes
Solennité…
La conscience groupe des maîtres animaux et des êtres de la nature veillent et œuvrent pour l’équilibre des règnes
 
Ils sèment
des cristaux, des diamants, des perles, des graines…
Ils sèment
des notes, des symboles, des parfums…
Ils sèment des graines d’étoiles
Et les Êtres Lumière sèment avec eux
 
Ils rencontrent
Les mots et les formes dansent en couleur dans le silence
Et la joie pétille comme de la poussière de fée
Le battement d’ailes du papillon
 
Mon frère, mon ami,
Comment imaginer une seule seconde
Qu’on puisse toucher d’aussi près de son vivant
Un reflet aussi puissant
Ne rien pouvoir faire d’autre
Que de rester immobile et sans voix
Émue et émerveillée à la fois
Regarder la Vie se parer de magie
 
Mon frère, mon ami,
Je me souviens de ce que tu as dis
De ce que tu as fais et ce que tu fais encore
pour Terre-Mère
Je sais que tu veilles
Et tu sais que je n’oublies jamais
 
Feu du cœur,
Je t’aime
Merci

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’aime les choses simples.
J’aime la simplicité
J’aime les gens simples et authentiques
Mais cela ne se voit pas au premier abord ou parce qu’on le revendique haut et fort.

C’est tellement bon d’être en compagnie de personnes qui sont là uniquement pour le moment qu’ils partagent avec vous. Quand vous écoutez profondément, vous pouvez lire en l’autre. Chaque phrase, chaque acte met la personne a nue.

J’ai connu et ri avec des gens extravagants et qui émanaient d’une douceur et d’une sensibilité telle que cela m’émouvait profondément. Pourtant, j’ai du mal avec l’extraversion. Ca me draine mon énergie.

Il y a quelques années une personne particulièrement m’a profondément touchée. Quelqu’un que l’on regardait de loin et sur lequel les autres disait « oh !! Qu’est ce qu’il en fait des tonnes ! Il aime se faire remarquer !! Il se prend pour qui ?!.. Il a un ego démesuré ! etc. etc… et tout autre jugement de ce genre tout en validant du bout des lèvres son excellence et son charisme.

Mais ces personnes bloquées dans leurs jugements et leurs croyances ne pouvaient pas ressentir à quel point cette personne était capable d’aller puiser au fond d’elle-même pour montrer cette extravagance malgré le regard des autres. Elles ne se rendaient pas compte que les jugements qu’elles émettaient parlaient d’elles exclusivement et de leur rapport avec elles.

Elles faisait preuve de sarcasmes simplement car l’autorisation qu’il se donnait de vivre son exubérance, elles n’étaient pas capables de se l’accorder à elles-même et profitait de la moindre occasion pour chercher à amoindrir son excellence aux yeux des autres. J’accueillais donc avec bienveillance leur frustrations et leur colère envers elles-même comme j’accueillais la profonde sensibilité que je ressentais dans l’extravagance de cet homme. Je crois d’ailleurs que je n’ai jamais autant ri de ma vie !

En cela, je pouvais goûter et ressentir celui qui finalement vivait pleinement son authenticité et sa simplicité dans toute sa démesure par opposition à ceux qui recherchait une forme de validation en coalition pour mieux se juger et se jauger eux-même. Une forme de perversion narcissique en somme..

C’est dans l’observation des comportements qu’on apprend et c’est l’un de mes talents innés ! 

Savez-vous que les émotions « négatives » sont simplement des amas d’énergies bloquées dans notre corps physique ?

Elles cherchent une issue en s’exprimant ainsi au moment ou elles rencontrent une correspondance dans l’environnement, l’individu ou la situation qui se présente à nous.

Cette correspondance peut être visible ou non.

C’est un processus naturel qu’il faut simplement accueillir en évitant de la justifier avec son histoire personnelle pour qu’elle puisse s’effacer au fil du temps. Car en validant son existence en fonction de notre passé on lui donne de la légitimité donc le pouvoir de se manifester a travers soi.

Nous changeons à chaque seconde, seulement le processus est tellement subtil que nous pouvons à peine nous en apercevoir sur quelques semaines ou quelques mois.

Ce qui fait que nous changeons, ce n’est pas parce que nous rentrons en conflit avec qui nous sommes (ce serais vraiment trop épuisant) c’est parce que nous ne portons plus attention à des anciens comportements, des anciennes habitudes et que nous les remplaçons constamment sans même nous en apercevoir.

Nous changeons nos croyances…


C’est ainsi que lorsque nous ne voulons plus voir certaines choses se manifester, il y a simplement à ne plus nourrir les émotions qui s’y rattachent avec notre histoire personnelle, les accueillir et créer une nouvelle habitude, situation ou comportement plus en harmonie avec ce que vous aimeriez voir se réaliser.


Dialogue avec mon corps 💖

Apprécier la magie de la vie…
lorsque qu’il est pris depuis un regard plein d’innocence. 🙌

Merveilleusement accompagnée par une lumineuse équipe extra-ordinaire pour s’élever en amour, en bienveillance, dans le respect et la joie.

Alors, je m’abandonne et je fais confiance à la Vie…

Ça commence par se prendre par la main
Pardonner, se pardonner, et transmettre la Paix 🙏
Suivre sa joie profonde et sa créativité 

Aujourd’hui, les choses qui se mettent en place sont l’accompagnement des femmes dans l’expression de leur puissance, de leurs émotions, de leur sensibilité et de leur féminité à travers les huiles essentielles et l’expression corporelle. Je choisis mes deux passions 🥰

Un merveilleux travail alchimique…

C’est l’inconnu…et l’inconnu n’est jamais confortable
Mais on est absolument lumineusement soutenus.

Beaucoup de gens parlent du cycle donner-recevoir mais la plupart du temps cela reste quelques chose de superficiel.

Donner n’est pas un acte qu’on accompli avec une fierté intérieure qui a pour effet de se sentir quelqu’un de bien…
Être une bonne personne…
Mais la plupart du temps nous le faisons.

Donner n’est pas quelque chose qu’on accompli avec frustration, comme une obligation car la substance de ce que vous donnez ne sera pas bénéfique…

On dit donner avec le cœur, mais là aussi nos attitudes inconscientes peuvent trahir chez nous une peur, une blessure, un manque que nous venons discrètement compenser dans ce don…

Il n’est pas facile de donner, de faire don de soi car c’est là qu’on va toucher à la racine …
Le service …
La dévotion …

Pour que ce cercle de donner-recevoir soit réellement dans un mouvement harmonieux, ce n’est pas seulement dans l’acte extérieur que cela se passe, mais de la compréhension profonde que celui que vous servez …
C’est vous-même…
C’est la Vie en vous…

Lorsque vous donnez, que vous servez ancrée dans cette posture, vous devenez conscient que c’est la vie qui sert la vie…
Le reste n’a aucune espèce d’importance

Vous êtes un simple instrument
Servir votre enfant ou servir une grande cause c’est la même chose.

C’est pourquoi vous pouvez être sans attente.
Seulement agir comme vous l’auriez fait pour vous-même
Comme vous aimeriez qu’on fasse de même pour vous
Et naturellement le cycle se met en harmonie

Il arrive dans la vie, que vous sentiez à tout prix devoir faire cette chose précisément.
Pourquoi ?
Intellectuellement vous ne savez pas.
Mais au fond, dans le cœur, dans les tripes, il y a quelque chose qui sait..
Vous sentez que vous savez
Vous savez ni comment, ni pourquoi.
Vous sentez que c’est juste c’est tout.
Même si en apparence, l’extérieur ne semble pas encore en cohésion avec ce que vous ressentez devoir faire…

Rester au centre de soi…
L’agitation mentale n’est qu’un leurre pour donner des os à manger aux loups affamés.
Garder le centre…
Les miroirs même deviennent des chimères
Les voiles tombent
Les illusions se dissolvent
Devenir le centre
Observer…
Entrer dans un nouvel espace..
Ecouter…
Observer…
Voir…
Savoir..
Une aube nouvelle vient
Une aube nouvelle vient
🦄💝🦄

Ces 3 derniers jours, j’ai reçu l’occasion de me questionner sur la notion de la vision.

Et si nos croyances actuelles forment notre expérience individuelle, notre vision du monde ? Et donc nos croyances collectives forment la projection de ce monde dont nous faisons l’expérience ?

Pourtant, c’est seulement à travers chaque nouvelle expérience que je met à jour mes croyances sur ce monde.

Ne pas faire de supposition sur les croyances de l’autre sans connaitre et comprendre son vécu, parce que l’œil nous trompe.

Se rendre disponible… Avoir la souplesse d’entendre ce qu’affirme l’autre sans résistance mais ne jamais « croire » sans en avoir fait soi-même l’expérience.

Ne rien retenir qui n’ai été déjà vécu, pas de dévotion aveugle, pas de fascination mentale, juste être disponible à une possible révélation. Discerner… car le mental est facilement impressionnable.

Alors la vision pour moi n’est pas dissociable d’une écoute profonde, qui laisse la permission d’une résonance, d’un écho, d’une reconnaissance d’un vécu intérieur.

Après, chacun a le droit de croire aux anges ou au père noël si c’est son choix ! 😊

La gentillesse devrait être un élément fondamental de l’être humain, pourtant les épreuves de la vie font que la plupart des individus se referment, n’osent plus donner, n’osent plus faire confiance.

La plupart des êtres humains se sentent lésés, trahis, abusés par la vie, le système et les autres. A cause de cela, certains ne veulent plus faire d’efforts. C’est pourquoi l’expression « trop bon, trop con » est aussi populaire.

La gentillesse pour moi est un état d’esprit et même si j’ai eu souvent recours à cette expression je l’avoue, je ne l’ai jamais laissé imprégner mon attitude avec les autres.

Ce que j’ai pu constater, c’est qu’il y a une certaine méfiance de la gentillesse.

 

Lorsque vous êtes naturellement gentil, au premier abord soit on imagine une personnalité légère et naive soit on imagine que vous essayez d’obtenir quelque chose.

Avoir le choix du simplet ou du manipulateur n’est pas très agréable forcément… Evidemment c’est une caricature grossière pour la compréhension mais cela peut freiner nos éventuels élans de gentillesse lorsque l’on n’est pas très à l’aise.

Heureusement, les personnes réellement à l’écoute et intéressés de vous découvrir passeront cette barrière…et ce sont celles-ci avec qui vous pourrez avoir de belles connexions de coeur.

Alors, il est bon d’oser faire fleurir des actes de gentillesse, des actes sincères en allant au-dela du regard des autres. Vous expérimenterez des moments d’une infinie richesse…

Le cerveau reptilien est le foyer de notre instinct de survie. Il gère nos réflexes primaires en sonnant l’alerte lorsqu’il identifie un potentiel danger.

Cette montée d’adrénaline est le déclencheur d’un état de stress dans notre corps que l’on en soit conscient ou non. La tension cumulé de ce stress en nous fait réagir de 3 manières… par l’attaque, la fuite ou la paralysie

Notre cerveau reptilien est la cause de l’état du monde actuellement. Il est responsable de nos tendances égoïste, de notre convoitise, de notre agressivité et notre hostilité vis à vis d’autres personnes.

Au lieu de nous servir uniquement de protection dans le cas d’un danger physique, il nous pousse dans des vieux réflexes comportementaux en ravivant nos blessures émotionnelles, nos insécurités et nos insatisfactions chroniques.

Sortir de la souffrance émotionnelle c’est se permettre d’identifier ses croyances liées à cette insécurité et de dissoudre la charge émotionnelle attachée afin de ne plus entrer en « réaction ».

Avec les années de méditation, d’introspection nous acquérons la capacité de plus en plus grande d’observer les agissements mais aussi de maîtriser notre corps mental et notre corps émotionnel, notre cerveau reptilien et limbique.. en clair.

C’est cela qui nous permet de sortir de notre besoin de pouvoir et de domination, de gérer notre sentiment d’insécurité.

C’est cette maîtrise de notre petit ego, notre mental et nos émotions qui nous permet de devenir un Individu Conscient et Responsable, de construire des relations conscientes et vivre en harmonie avec son environnement.

Je me met rarement en colère et même si j’ai des remous émotionnels, ce qui est inévitable, depuis plusieurs années maintenant, le processus que je fais me permet de retrouver sérénité et harmonie rapidement en impactant le moins possible mon environnent : c’est devenu une compétence inconsciente.

Ces processus m’ont été transmis par 3 enseignants qui ont jalonné ma route, 3 mentors dont les attitudes exemplaires et leurs résultats sont à l’image de leurs enseignements. J’ai été accompagnée, j’ai appris et répété inlassablement.

Aujourd’hui je peux constater les bénéfices de ma pratique assidue de leurs enseignements dans ma vie et de mes efforts.

Les gens qui me côtoient au niveau personnel ou au travail me disent souvent « Tu es zen ! » Ils aiment mon énergie car il se sentent apaisés et sereins à mes côtés. Je me dis qu’au fond le plus important c’est ça. C’est ça mon job…

Mais autant ne pas se mentir, ça demande du travail, de l’engagement et de la discipline. La maîtrise la plus difficile a obtenir…. c’est la maîtrise de soi et je crois que dans ce domaine je peux être fière du travail accompli ! 😊

Si ca ne vous fait pas peur, et que vous souhaitez une fois pour toute dissoudre vos vieux réflexes de survie pour enfin accéder à la Sérénité alors je crois qu’on est fait pour s’entendre 😉

Lâcher mes baskets et retrouver mes tenues préférées
Me sentir solidement enracinée au cœur de mon Être
Une assurance nouvelle face au jeu de de la vie
Parce que je sais ce que c’est prendre des risques
De jouer avec le feu
De repousser mes limites
Pour reconnaître ma lumière j’ai exploré mon coté obscur
Des heures et des heures durant
J’ai appris de l’humain
J’ai vu le pire et le meilleur
J’apprends encore
Pour garder mon point d’équilibre
Alors, je vois ma richesse intérieure
Je sais ce que j’ai à offrir au monde
De nouvelles voies m’attendent
Yin et Yang sont au clair
Féminité sans féminisme
Ma trousse à outils est prête
et moi aussi
J’ai lâché mes baskets…