Les avantages du business plan

Le business plan est la deuxième étape incontournable qu’il faut respecter lorsqu’il est question de création d’entreprise, à la suite de l’évaluation du projet. Mais pourquoi donc ?

D’un côté, pour atteindre divers objectifs, il demeure indispensable d’avoir sur écrit tout ce que l’on apprête. Avoir un document sous ses mains (en l’occurrence, un écrit) sert énormément pour ne pas changer en permanence les actions à mener pour le succès de son entité. En outre, il permet de juger le degré de faisabilité des projets et de déterminer à l’avance les différents obstacles qui pourraient se présenter en cours de route, et on peut se baser dessus pour la recherche et la collecte de financement. Comme la planification est le maître mot en management, avoir une cohérence entre les actions à entreprendre et les objectifs définis est alors primordial. En somme, il est destiné aux organismes financiers, comme les banques, en tant que support de conviction pour avoir du financement de la part de celles-ci.

Business plan

 

Les inconvénients du business plan

D’un autre côté, le business plan présente aussi quelques inconvénients quant à la façon de travailler en entreprise. En effet, le souci avec la prévision et la planification est qu’on aura du mal à s’adapter aux différentes circonstances. Certaines personnes, à force de trop compter sur un plan détaillé et établi au préalable, auront quelques soucis de flexibilité par rapport à ce qui se passera effectivement. D’ailleurs, d’après des experts, le manager passe plus de temps à faire face aux urgences qu’à suivre les programmes qu’il a définis à l’avance.

Le business plan met aussi en évidence quelques complexités du point de vue de sa rédaction. Généralement, c’est un document assez long. Il serait préférable qu’il n’excède pas les 50 pages et met seulement en exergue l’essentiel. Dans le cas contraire, il est rédigé de manière trop générale et les gens tendent à ne pas voir les points les plus importants qui devraient être abordés. Le plan d’affaires est aussi trop optimiste si on se réfère aux faits. Il omet un peu trop souvent des points négatifs importants, et induit l’usager en erreur. Il est alors normal si les attentes vis-à-vis d’un projet ne correspondent pas aux faits, au terme de sa réalisation. Enfin, c’est un document intelligent. Similaire aux exigences quand on réalise un rapport, il doit être dressé par une personne compétente dans le domaine afin de bien mettre les points sur les « I », et d’éviter un maximum les erreurs grossières.

Comment fonctionner avec un business plan ?

Pour résumer tout ce dont on vient de faire l’analyse, la nécessité du business plan n’est plus à discuter dans le monde entrepreneurial. L’établir est primordial pour pouvoir se fixer un point à atteindre. Néanmoins, il ne faut pas perdre à l’esprit que l’environnement de l’entreprise n’est pas figé; c’est-à-dire que des changements s’opèrent tous les jours. À ce titre, il faut être flexible dans la manière d’aborder les choses dans le but de combiner la théorie et son côté artistique (improvisation, faire face aux urgences, etc.).

Commentaires

Commentaires