Il y a des moments rares dans une vie où l’on est amené à faire UN choix décisif. Ce genre de choix qui implique un point de bascule très fort dans lequel vous savez pertinemment que plus rien ne sera plus comme avant. Votre regard a tant changé sur le monde extérieur que vous vous sentez complètement en décalage avec ce que vous vivez, avec les personnes qui vous entourent et tout ces conditionnements qui dictent la conduite à tenir au quotidien.  Il y a alors la nécessité de faire un grand saut dans le vide afin de laisser derrière vous tout ce que vous connaissez pour vivre pleinement autre chose.

Vous ne savez pas ce qu’est cet AUTRE chose. Ce que vous savez au fond de vous, c’est que vous devez faire un ACTE DE FOI. Se mettre à nu en toute vulnérabilité, se livrer corps et Âme à se qui s’élève en vous et faire LE pas … Cet unique pas qui indique qu’il n’y a rien de plus important de répondre et que pour cela vous êtes prêt à abandonner TOUT, sans regrets…et sans plus jamais regarder en arrière.

Peut-être avez vous déjà vécu une telle expérience, à la fois belle, pure, puissante mais complètement déroutante. C’est comme un deuil intérieur, un chagrin immense mais en même temps, une douce chaleur qui enveloppe et réconforte. L’assurance intérieure que le meilleur nous attends mais en même temps le torrent de larmes qui se déverse sans savoir pourquoi, sans avoir une raison logique particulière mis à part,  la certitude de l’intensité de l’état d’être qui se déploie, l’importance du changement qui s’opère malgré vous.

ob_033263_amour-brulant-de-nathy-labell

Vous constatez qu’il est impossible de jouer encore dans vos anciens rôles ou schémas. Chaque jour de plus deviens le jour de trop. Vous étouffez dans ce monde que vous avez construit de toutes pièces et vous n’avez qu’une seule envie … tout effacer, simplement comme on efface ses pas sur le sable, d’un revers de la main. Toutefois, vous vous dites que ce n’est pas aussi simple, que vous avez une place à honorer dans ce monde et une multitude de questions auxquels vous ne pouvez répondre fait son apparition  comme : « Comment être dans ce monde sans véritablement être de ce monde ? », « Comment vivre ou œuvrer différemment dans ce monde ? « , « Comment ne pas se laisser happer par le connu et qui ne nous convient plus ? », « Comment concrètement laisser le faux pour la Vérité, si on ne sait pas … où aller, que faire ? », « Quoi faire si on ne sait pas tout court ? « … et on sait bien que ce déferlement de questions sont de l’ordre du mental mais elles sont nécessaire à la compréhension du fait qu’il va falloir lâcher-prise.

En réalité, c’est un effondrement intérieur car il n’y a aucune réponse à l’extérieur, personne à cette étape pour vous dire quoi faire, personne pour comprendre à part SOI. C’est un bouleversement délicieux, qui nous transporte… et l’on comprend que la seule façon d’en avoir le coeur net, c’est de faire le pas vers cet inconnu et le laisser prendre LA place. Se libérer en plongeant du haut de la falaise sans parachute… s’imprégner du silence, sentir la caresse de la brise et apprécier la chute libre en ayant une foi totale que LA réponse se situe dans l’acte.

Toutefois, pour laisser LA réponse s’offrir dans sa totalité, il est nécessaire de ne plus rien tenir, de ne plus rien garder pour soi,… de lâcher ses croyances, ses peurs, ses attachements, son vécu, son connu, sa volonté. Etre prêt à ne rien vouloir d’autre que le changement qui s’opère. Etre purement incandescent de ce qui émerge en Soi…qu’il est impossible de faire un autre choix sans se renier totalement, ce qui est paradoxal quand l’intégrité est le pilier primordial de notre processus de décision.

Alors, Le choix se dessine naturellement, tel que continuer à vivre ce mensonge et se voiler la face ? Mourir de l’intérieur en choisissant de laisser s’éteindre ce feu ?

Ou écouter le murmure, la douce mélodie qui monte en Soi, lui céder LA place et la laisser vous remplir en ayant la conviction profonde que de cette place part LA réponse que vous recherchez depuis l’éternité….

A condition d’apprécier ce feu brûlant vous consumer totalement…

Commentaires

Commentaires