J’ai longtemps pris soin de toi
mais pourtant au fond je te voyais comme un outil
soumis à mes désirs ou exposé à mes peurs.
Pardon Désolé Merci Je t’aime

Je t’ai souvent critiqué
Jugé pas assez ceci ou trop cela
Car tu devais correspondre à ce reflet extérieur à moi
Pardon Désolé Merci Je t’aime

Je t’ai souvent renié
Demandé au créateur pourquoi ce corps de femme
Si ce monde devait s’aligner dans les pas de l’homme
Pardon Désolé Merci Je t’aime

Et il m’a répondu…un voile s’est levé
Émerveillée par une autre réalité
qui apparaît maintenant comme une évidence
et qui pourtant est longtemps restée inconsciente.

Ce corps … mon temple.
Ce merveilleux instrument de vie.
La perfection de toute la création.
Qui a ce pouvoir de création et de manifestation.
Dieu a mis sous nos yeux le plus merveilleux des cadeaux.
Cet espace même qui donne accès à la Totalité…

Je t’honore aujourd’hui mon corps temple et pour toujours…

Commentaires

Commentaires